jeudi 30 décembre 2010

Présentation du M1 droit public des affaires de Lyon III (ex magistère)

Aujourd'hui une page se tourne dans la vie de ce blog, puisque je vais (enfin) vous parler de ma nouvelle fac ...  Je sais que nombre d'entre vous atterrissent ici en cherchant des infos sur la faculté Jean Monnet, et j'espère que les quelques articles que j'ai publiés jadis ne sont pas trop périmés et serviront encore à quelques scéens (sans oublier les camarades orcéens). Cependant je crois qu'au delà de quelques illustrations - et cela a toujours été l'objectif - les articles peuvent être suivis et gardent de l'intérêt pour des étudiants de n'importe quelle faculté (on est tous dans la même galère !). Je regrette de ne  plus pouvoir chroniquer les années d'étude de droit à la faculté Jean Monnet, mais la roue tourne et j'espère que le malheur des uns fera au moins le bonheur des autres !


"Pourquoi Lyon ?"

Je crois que c'est la question que l'on m'a le plus posée depuis que j'ai débarqué dans la capitale des Gaules. L'une des deux principales raisons, c'est le "magistère"  droit public des affaires de l'université Lyon 3 (je reviendrai sur la dénomination), qui fait l'objet du présent article. Pour info l'autre raison, sur laquelle je ne m'étendrai pas mais qui a pesé tout autant,  c'est qu'après les joies de la vie Erasmus, je n'avais pas du tout envie d'enchainer par un retour chez  mes parents ...


Pour commencer ... il ne s'agit pas d'un magistère ! ou plutôt il ne s'agit plus, mais la formation reste connue sous ce nom.   Le magistère est un diplôme d'université qui s'intègre en parallèle de la L3 et se poursuit  en parallèle du  M1 et du M2. A l'origine donc, on accédait au magistère droit public des affaires de Lyon III en fin de L2, pour 3 ans. Depuis quelques années (2 ou 3 ans)  il a été décidé que dorénavant le "magistère" se suivrait uniquement à partir du M1,  parait il pour laisser plus longtemps aux étudiants le choix de leur orientation ...  Le diplôme d'université ne peut donc plus s'appeler "magistère", c'est pourquoi il a pris la dénomination actuelle de "diplôme d'université" (D.U.) juriste public d'affaires, délivré en parallèle d'un Master 1 droit public des affaires puis d'un Master 2 droit public des affaires.

 Les principaux avantages du Master 1 droit public des affaires de Lyon III sont  :
- des cours en petit effectif
- de nombreux intervenants professionnels
- un stage obligatoire de deux mois minimum
- un accès direct au M2 droit public des affaires (sous réserve de valider le M1 avec une moyenne supérieure ou égale à 12/20)

Ainsi nous étions une promotion de 23 étudiants venant d'horizons divers (les 2/3 n'étaient pas d'origine Lyonnaise) ce qui à mon sens facilite l'intégration et la cohésion. Il n'y a pas d'esprit de compétition, l'ambiance est même plutôt à l'entraide, du fait des conditions d'accès au M2.

Surtout l'attitude des professeurs change, on n'est plus considéré comme du bétail entassé dans un amphi, les cours sont interactifs. Il n'y a plus de distinction entre cours magistraux et TD, qui se confondent. De nombreux professeurs exercent en parallèle une activité d'avocat ou de consultant, quand ce ne sont pas directement des professionnels qui assurent l'enseignement. Or, si arrivé en Master un étudiant est tout à fait capable de trouver des cours dans des bouquins, d'approfondir en lisant de la doctrine ... il est en revanche beaucoup plus difficile d'accéder à des retours d'expérience, ce que nous offre ces professionnels. Ce sont également autant de contacts pros et d'employeurs potentiels pour des stages voire des offres d'emplois.


Je reviendrai dans un prochain post sur le détail des enseignements, en attendant vous pouvez toujours jeter un oeil  à la présentation officielle

Globalement je suis très satisfait  de cette formation et la recommande sans réserve. Bien sur aux étudiants lyonnais, mais au-delà à tous ceux que le droit public intéresse, car c'est une des meilleures (si ce n'est la meilleure) formations au niveau du Master 1, qui vaut largement le déplacement. D'ailleurs à moins d'être un parisien indécrottable, vous ne devriez pas être déçu par la  ville de Lyon, entre autres capitale de la gastronomie (enfin le resto U n'est pas meilleur qu'ailleurs !).    

37 commentaires:

Anonyme a dit…

Bonsoir,

je suis intéressé par le m1 DPA.
Je suis actuellement en L3 de droit public à Lyon 3.
J'ai eu mon deug avec 14.5 de moyenne ( mention AB ).
dt administratif s3: 15 s4: 12
finances publiques s4 17
libertés communautaires : s4 15

J'ai fait de nombreux stages en administration, bureau des marchés publics et contrôle de gestion. Cet été j'ai trouvé un stage en EPCI.

projet pro : cadre dans une CT, ou avocat.

POINTS FAIBLES : mon âge ( jss de 1988 ) pas de DU, et j'ai bien peur d'avoir raté ma copie de DPE (cata) avec Karpenschif et on m'a dit qu'il faisait sa sélection surtout sur sa matière.

Que penses tu de mon dossier, j'ai une chance de l'intéresser ou pas ?
Que peux tu me dire sur sa sélectivité ? Le profil de tes anciens camarades ?

Bien cordialement.

Anonyme a dit…

je précise que je n'ai jamais redoublé en droit et que ( pour le moment en tout cas ) je n'ai jamais connu la joie d'aller au rattrapage.

Doui a dit…

salut,

en préambule, je précise que je donne mon avis sous toutes réserves, d'autant qu'à ma connaissance, le Pr. Karpenschif n'a jamais explicitement donné ses critères de sélection. Donc je ne sais pas si la rumeur (que j'apprend) selon laquelle il sélectionnerait ses étudiants par rapport à sa matière est fondée.
A contrario je sais que Didier Jeanpierre (pour la sélection en M2) ne se focalise pas sur sa matière (de M1), il le dit lui même.

Ceci étant dit, en dehors donc de cet échec en DPE, ton dossier me parait parfaitement sélectionnable. L'âge n'est pas un problème, à titre d'exemple, dans la promo M1 de cette année il y a un mec de 87, donc il avait le même âge que toi.

Reste à bien ficeler ta candidature, moi j'ai plutôt entendu des rumeurs comme quoi ça pouvait jouer. Mais j'ai aussi entendu des rumeurs comme quoi il prend "les meilleurs". Donc les rumeurs ...

Empiriquement par rapport à mon ancienne promo, le profil type ça reste quand même l'étudiant(ou plutôt étudiante) sérieux, avec ou sans stage. L'objectif est quand même de faire un master en 2 ans, et pour passer dans le M2, il faut valider au moins à 12 de moyenne, le directeur du M2 est intraitable là-dessus.

En conclusion, je dirais que le seul moyen de savoir, c'est de tenter ta chance !

Anonyme a dit…

Merci bien pour cette réponse !

Ce décalage n'est pas non plus trop honteux il correspond à une année de classe préparatoire au Lycée de Parc pour tenter le concours de l'IEP Paris (en toute objectivité assez dur qd même).

Qu'entends tu par " bien ficeler son dossier " ?
Je pense connaître la réponse mais je préfère poser la question à un ancien du m1 : Que faut il mettre en avant dans la lettre de motivation ?
J'en ai écris une mais j'ai peur d'être par trop personnel ou irrévérencieux.

Merci encore de répondre je sais que ton temps est précieux. J'ajoute que tu es doué et qu'il est très agréable de te lire.

Bien sincèrement.

Doui a dit…

1 an de prépa n'explique pas tout. Si mes calculs sont exacts - et je pense qu'ils le sont puisque je suis moi même de 88 - avec un parcours linéaire tu aurais du avoir ton bac en 2006 et aujourd'hui tu serais déjà en M2. Tu as donc 2 ans de "retard". Je ne dis pas que c'est un problème mais c'est un fait, à ne pas occulter.

Pour le reste, la technique de candidature en master fait partie des quelques domaines que je garde encore pour l'instant + ou - secret. Cela dit c'est plus un secret de polichinelle qu'un secret défense, donc si tu m'envois ta lettre de motiv par e-mail, j'essaierai de te filer 1 ou 2 tuyaux ;)

A noter au surplus que sur le fond, je donne déjà quelques billes dans le présent billet ...

Anonyme a dit…

ok touché !

J'ai redoublé une fois, mais dois je préciser que c'était le primaire ( si si ça arrive )ie il y a plus de 12 ans et que j'ai qd même eu une mention très bien au bac avec un bon dossier de terminal : ces erreurs de ( très grande ) jeunesse ne vont tt de même pas me poursuivre toute de ma vie?

je viens de t'envoyer la lettre.

Anonyme a dit…

Bonsoir,

Faisant des recherches sur le M2 DPA du professeur Jean-Pierre, je suis tombée sur votre blog.

Voilà, je vous expose un peu mon cas :
Je suis en M1 de Droit public général à Lyon 3. Les résultats du 1er semestre sont tombés 12,58 de moyenne. Mais, j'ai un parcours assez atypique, qui je le pense, pourrait constituer pour moi un handicap. Au sortir de mon bac ES (mention B. section européenne Anglais), je me suis dirigée vers un DUT Carrières Juridiques car je voulais avoir une vision pratique du droit (enseignements par des professionnels du droit : notaires, avocats, attachés territoriaux...et stage). J'ai obtenu ce diplôme avec une moyenne de 13,82, ce qui m'a permis d'intégrer directement la L3 de droit public à Lyon 3. Ayant eu un certain nombre de difficultés familiales, j'ai validé ma licence avec 10,7 de moyenne (avec 12 au premier semestre néanmoins).

Je précise que j'ai fait un stage de 2 mois à la BDF et que j'en ai trouvé un de deux mois également, à la DAJ de la Ville de Lyon.

Au vu de mon profil, pensez vous que j'aie une chance d'intégrer ce M2? Y a t-il dans votre promotion, des étudiants au parcours "atypiques"?

Merci de votre réponse.

Doui a dit…

Salut,

tout d'abord une remarque générale, pas la peine de me vouvouyer, on doit avoir à peu près le même âge ! et puis sur internet ...

Ensuite, même précaution que précédemment, je ne suis pas dans le secret des dieux, encore que DJP est beaucoup plus expansif et transparent sur les critères de sélection, du moins en apparence.

A tort ou à raison, DJP dit se focaliser quasi exclusivement sur le dossier académique. Il considère que les stages c'est du café/photocopie et/ou que c'est du piston, quand à la lettre de motivation ce serait un jeu de dupes car "il sait très bien" que les étudiants écrivent ce qu'il veut bien entendre ...

Il faut également prendre en compte le fait que les 2/3 de la promo du M2 sont composés d'étudiants de la promo sortante du M1 DPA, donc il se permet d'être assez sélectif sur les places restantes. D'ailleurs il est exigé des étudiants sortant du M1 DPA un minimum de 12 de moyenne sur le M1 - plusieurs sont "recalés" chaque année - donc cela me semble une exigence minimale pour les candidats extérieurs.

Je pense qu'à 12,6 de moyenne en M1, si tu confirmes au 2nd semestre, tu as le profil-type pour intégrer le M2, mais après ça dépend aussi des autres candidats, la "barre d'admission" peut varier selon les années,je pense que DJP prend tout simplement les plus méritants.

Au vu de ces éléments, je ne pense pas que DJP soit hyper sensible à l'argument de l'approche "professionnalisante" du DUT. Tu as eu de bons résultats, mais il ne considèrera pas à mon avis que c'est l'égal d'un 13,8 en DEUG de droit, surtout que derrière tu "t'effondres" en licence de droit (à nuancer puisque tu sembles avoir des circonstances atténuantes, mais si tu veux le faire valoir il faudra le mentionner dans ta lettre de motiv).

Néanmoins je pense que ton bon résultat au 1er semestre de M1 remet + ou - les compteurs à zéro et que si tu fais aussi bien au 2ème semestre tu as toutes tes chances ;)

Pour être honnête, il n'y a pas tellement de parcours atypique dans la promo. Y a quelques réorientations du style anciens étudiants qui ont raté médecine, quelques années à l'étranger, y en a une qui vient d'un IEP et je crois que c'est à peu près tout.
Cela dit DUT carrières juridiques ça me parait pas non plus relever d'une galaxie lointaine ou d'un monde parallèle ...

Dans tous les cas, j'encourage tout le monde à candidater,par exemple même si DJP se dit insensible aux lettres de motiv, c'est parce qu'il lit tout le temps la même chose, mais peut être qu'un parcours atypique peut le toucher (j'en sais rien).

Anonyme a dit…

Merci pour cette réponse rapide. Elle confirme bien ce que je pensais.

Il ne me reste plus (si je puis dire) qu'à continuer sur ma lancée en essayant de faire mieux encore.

Bonne continuation à vous...oops à Toi, c'est internet et on a, à peu de chose près le même âge :-)

Anonyme a dit…

Bonjour,

En master 1 droit public à Lyon 3 et désireuse de me présenter au concours d'attachée territoriale, penses tu que le choix d'un M2 DPA soit un pertinent?

D'après ce que je sais, une grande proportion des titulaires du M2 DPA du professeur Jean-Pierre se dirige (et réussit) vers l'examen le l'école d'avocat. Qu'en est t-il des concours de la fonction publique, et plus spécifiquement celui d'AT?

Merci par avance de tes réponses.

Salutations.

Doui a dit…

Salut,

Je pense que le M2 DPA n'est pas + adapté qu'un autre à la préparation des concours, attaché ou autre, un concours ça reste très scolaire, c'est surtout la préparation personnelle qui compte, à mon avis il n'y a même pas besoin d'un M2 ...

En revanche tu n'ignores pas que la réussite au concours d'attaché ouvre simplement le droit à être inscrit sur une liste d'aptitude. Ensuite il faut postuler auprès de chaque collectivité individuellement.
Là je pense que le M2 DPA t'apporte une grosse + value, en particulier sur la région lyonnaise. D'abord parce qu'il t'ouvrira des portes, et ensuite parce qu'une fois en place tu seras rapidement opérationnelle (et c'est pour ça que ce master est apprécié) car il y a énormément de professionnels d'horizons divers et variés qui interviennent dans la formation.

Je ne connais pas bien l'ensemble du devenir des diplômés (la réalisation d'un annuaire est en cours ...)mais il me semble qu'une proportion importante occupe des postes en collectivité ;)

goga a dit…

Bonsoir,

Je voudrais entrer dans le master 1 de droit public des affaires, mais j'aurais besoin de quelques infos...

j'ai une moyenne de 13,8 sur l'ensemble de mes semestre à lyon 3, j'ai validé la matière de DPE avec M. Karpenschiff avec une note correcte (12,5).
Mais voilà, le hic est que je suis née en 1988, et qu'avant d'entrer en droit, j'ai fait trois ans de prépa au lycée du parc, validé par une licence de philosophie avec mention AB. je me suis ensuite réorientée et je suis repartie de 0, bien que la prépa m'offrait des équivalences en 2ème et 3me année. je voulais en effet avoir des bases solides.

Je me demande donc s'il y a un profil type qu'ils tiennent absolument à recruter, ou s'il existe une ou deux exceptions par promo.

Merci de vos réponses

Doui a dit…

Salut,

ainsi que je l'ai indiqué précédemment, l'âge "avancé" n'est pas, en lui même, un critère d'exclusion. Si ça peut te rassurer il y en a quelques illustrations dans toutes les promos ...

En l'espèce je pense que tu n'as vraiment pas à rougir de ton parcours. Personne ne te blâmera d'avoir échoué à l'ENS et une licence de philo ça donne un + appréciable. Ensuite ton parcours en fac de droit me semble tout à fait brillant.

Donc à mon humble avis tu n'as pas trop de souci à te faire ;)

(même si de toute façon tu t'en feras quand même comme tout le monde, c'est la vie ... oué je sais ça vole pas très haut, dsl j'ai que bac+0 en philo ^^)

Alexandra a dit…

Ca me rassure un peu, même si effectivement, je me ferai un peu de soucis jusqu'à ce que j'ai la réponse définitive.


Merci beaucoup pour la rapidité de ta réponse !

Anonyme a dit…

Bonsoir,

J'aurais aimé savoir : quelle était ton profil lors de ton admission en M1? (notes, mentions, stages...) Je comprendrai que tu ne veuilles par répondre.

Merci.

Doui a dit…

Salut,

moyenne L1 : 13

moyenne L2 : 11,5
cette moyenne masque de fortes disparités : 12,5 au 1er semestre et 10,5 au 2nd (où j'ai rien foutu parce que j'étais déjà sélectionné pour Erasmus -.- ), pas la moyenne en droit administratif à aucun des 2 semestres ...

En parallèle de ma L2 j'ai fais un D.U. langues anglais et espagnol que j'ai validé autour de 14 de moyenne (de mémoire).

Pendant l'été, stage dans un cabinet d'avocat (en droit social)

L3 en erasmus dans une fac anglaise : aucunes notes disponibles au moment où j'ai envoyé mon dossier car j'avais des examens seulement annuels et les résultats en juillet.

stage dans une mairie (3 semaines en avril) et stage dans un cabinet d'avocats en droit public pas mal réputé, que j'avais obtenu (donc je l'ai mentionné dans mon dossier) mais pas encore démarré (juillet-août).


Bref j'avais pas des résultats ouf d'autant plus qu'ils étaient en pente descendante. A côté de ça j'avais de bons stages, 1 an à l'étranger ... et surtout une bonne dose de motivation !!

A titre anecdotique - enfin peut être pas tant que ça - je pense que le fait de venir d'ailleurs que Lyon est un avantage, dans la mesure où c'est une preuve supplémentaire de motivation. Ca apporte aussi une certaine diversité. A noter d'ailleurs que les étudiants parisiens sont particulièrement rares (je n'ai croisé personne d'autre, toutes promos confondus, qui venait d'une fac de région parisienne).
De fait, 1/3 seulement de la promo venait de Lyon III.

Egalement le fait d'être un mec peut jouer à la marge, toujours pour des raisons de mixité car c'est une constante que les mecs sont en forte minorité . Enfin si ça peut rassurer les filles, je ne crois pas qu'un aréopage majoritairement féminin soit pour déplaire au directeur du Master ...


Enfin j'aimerais souligner qu'il faut garder à l'esprit que chaque candidature est unique, et surtout relative. Peut être que si 3-4 personnes de +, au profil exceptionnel, avait candidaté je n'aurais pas été retenu ...

Pour la petite histoire, personnellement si j'ai entendu parler de ce master, c'est uniquement parce que j'ai épluché les sites internet de quasiment toutes les facs de droit de France ! (oui on a beaucoup de temps libre en Erasmus ^^ ). Il y a même des gens de ma promo de M2 qui ne connaissaient pas le M1 droit public des affaires alors qu'ils avaient fait leur licence à Lyon III !!

Bref, j'imagine que beaucoup de gens potentiellement intéressés par cette formation remarquable ne sont même pas au courant de son existence. C'est pourquoi je m'efforce, modestement, d'en assurer la promotion :-)

(malheureusement pour vous, ça pourrait induire une élévation du niveau de sélection ^^ )

Anonyme a dit…

Hello,

Merci pour tes informations/expériences, il est sympa ton blog ! Je viens de le découvrir et je poste immédiatement. Je pense y rester encore un peu :) je trouve cela intéressant de pouvoir échanger sur nos études!

Je voulais savoir si tu/vous avais/aviez un avis sur le M1 Droit Européen à Jean Moulin ?

( je sais c'est hors sujet avec le DPA et je m'en excuse, mais il n'est pas évident de dénicher des infos, donc je saute sur l'occasion de pouvoir discuter avec un/des étudiant(s) de Lyon III.

Il aurait été top de pouvoir lire un sujet " Présentation du M1 droit européen à Lyon III ". sniff

Je viens de l'Ouest, et pense postuler pour ce M1 à Lyon.
Comment se réalise la sélection ? il est précisé sur le site de la fac que la seule licence suffit.

Je peux lire en entendre ici ou la qu'il faut parler 4 langues, qu'il faut avoir fait beaucoup de stages, qu'il faut absolument la mention TB sur les 3 années, qu'il faut savoir sauter à la perche.. bref je suis un peu perdu, tout simplement, c'est pour cela que je poste ici, dans le mauvais sujet, je m'en excuse encore.

Peut-être pourrais-je avoir la possibilité de "trouver" qqun dans ma situation ou encore mieux un/une étudiant(e) du M1 que je vise. Qui ne tente rien n'a rien.

En l'espèce, je pense obtenir ma licence avec la mention AB ou tout proche, après des débuts difficiles en droit ( 2 premières années ) et des A/R aux repêches.
( manque de travail certain + pb se santé). Personne n'est parfait.

Aussi,je parle l'anglais almost fluently as my taylor is rich et j'ai des bonnes bases d'espagnol,claro. Voila pour mon "cas pratique" ( j'étais obligé de la faire celle la ).

J'ai vu que la date limite pour les inscriptions en M1 Droit était le 15 juillet et qu'il fallait au préalable demander un transfert de dossier ? voila simple constat de ma part, si on pouvait me confirmer cela, cela serait gentil. En effet,je ne veux pas " rater" mon inscription.

Il y a t-il des "trucs et astuces" à savoir pour postuler en M1, même si a priori la sélection pour le M2 est faite à partir du M1 Droit Européen. Ou plus généralement des " trucs et astuces" à connaitre sur Lyon III ?

Je voulais également connaitre une autre chose et pas la moindre : quand est-ce que l'on sait si on est accepté en M1 et comment( lettre,e mail.. )?

C'est sympa d'étudier à Lyon ? je n'y suis jamais allé, je pense y aller pour la 1ère fois au mois d'aout pour trouver un logement.

Merci de vos éventuelles réponses.
Cela serait vraiment sympa de pouvoir échanger un peu sur Lyon III, en effet j'ai vu qu'il y avait un forum pour cette fac( je ne peux pas y accéder car je ne suis pas en licence à Lyon ). Dommage.

Très cordialement,merci.

Un étudiant en droit motivé pour l'avenir.

Doui a dit…

Salut,

Au risque de te décevoir, je suis loin d'avoir la compétence pour répondre à tes questions.

S'il n'y a pas de sujet "présentation du M1 droit européen à Lyon III" comme tu le suggères, c'est parce que je ne connais pas ce master, donc ça n'apporterait rien de + que les infos que tu peux trouver publiquement par ailleurs.

Si tu veux mon avis personnel, c'est qu'un M1 droit européen ne mène nul part (et j'étais bien placé pour céder à la tentation en sortant d'Erasmus) ...

A priori l'entrée en M1 droit européen n'est pas sélective. Après je ne sais pas si par des moyens détournés Lyon III opère une sélection pour les étudiants extérieurs.

Personnellement j'ai débarqué à Lyon III dans un M1 qui avait la particularité d'être expressément sélectif. Du coup je sais pas trop comment ça s'est passé, mais mon admission dans le M1 m'a valu transfert de dossier (j'avais bien rempli une demande qui étais jointe au dossier de candidature, mais en tout cas je n'ai jamais rien demandé à ma fac d'origine).
J'ai été admis le 8 juillet par e-mail, mais encore une fois par une procédure particulière (le master a son propre secrétariat).

Après étudier à Lyon c'est subjectif. La ville en elle même est agréable. A priori tu ne manqueras de rien et il y en a pour tous les goûts, c'est quand même la 3ème plus grande ville de France.

Cependant certains disent que les lyonnais sont assez froids, et je ne suis pas loin de partager cet avis, mais en fait c'était la même chose à Paris, et probablement dans toutes les grandes villes. Si tu débarques sans connaitre personne, tu peux avoir des débuts difficiles. C'est une des raisons pour lesquelles j'ai choisi la colocation et j'ai aussi eu la chance d'être dans un M1 à effectif réduit, donc l'intégration est beaucoup + facile (d'ailleurs le master DPA a un weekend d'inté !!). Après je ne connais pas ta sociabilité ...

Ayant conscience des limites de ma réponse, je t'invite à consulter d'autres personnes. Tu peux notamment tenter ta chance sur ce forum, dont l'accès est libre :
http://faclyon3.forumsactifs.net/

Doui a dit…

A toutes fins utiles, je précise que le directeur du M1 DPA ... est également directeur du centre d'études européennes et du master 2 droit européen parcours recherche.

C'est donc loin d'être une mauvaise idée de passer par le M1 DPA ;) (ok je prêche légèrement pour ma paroisse) à mon avis tu n'aurais aucune difficulté à intégrer un M2 droit européen par la suite.

Anonyme a dit…

Merci beaucoup pour ta réponse rapide, c’est gentil !

Je comprends que tu ne puisses pas me renseigner complètement, mais je te remercie pour les éléments que tu me donnes.
Quand tu dis qu’un M1 ne mène nul part ? tu entends le fait que le M1 ne sert à rien si on ne continue pas après ou que plus généralement le parcours européen ne sert à rien? En l’espèce je voudrais faire un M2 droit européen professionnel après mon M1. Il est difficile de se renseigner, d’obtenir des informations sur ce parcours européen.

Je voudrais « changer » du parcours « droit pur » pour m’ouvrir vers ce M1 droit européen, me nourrir l’esprit et en même temps ne pas perdre de vue la perspective professionnelle ! J’ai la chance d’avoir un excellent prof de droit communautaire qui exerce des fonctions à Bruxelles, il m’a conseillé ce M1 à Lyon. Après il faut que je vois sur quoi cela débouche. Mais je pense que cela peut-être intéressant.

Avoir des avis est toujours un plus non négligeable, en effet je ne veux pas « perdre 2 ans » pour ne pas avoir de débouchés ensuite. C’est ma principale inquiétude.
Je comprends que tu prêche pour ta paroisse c’est normal, si tu défends cette formation c’est qu’elle doit être top et te convenir, tant mieux.

Tu dis qu’on peut donc faire un M1 DPA et un M2 Droit européen recherche. En l’espèce le parcours recherche ne m’intéresse pas trop, je voudrais faire le parcours professionnel. En effet ce dernier propose un stage de 6 mois en M2, ce qui peut être vraiment un plus je pense. Si le M1 droit européen ne me plait pas ou si je ne suis pas pris en M2, je pourrais toujours postuler pour un autre M2, sans perdre mon année d’étude de M1 ?

Autre petite question : sur le site de la fac , il est indiqué que la rentrée se fait la 1ère quinzaine de septembre. Peux-tu me dire quand tu es rentré cette année ? la 1ère semaine ou 2ème semaine ? je suis absent jusqu'au 7-8 septembre 2011, donc je voudrais savoir si je pourrais être la pour la rentrée..

Ok, je vais me renseigner pour les documents pour l’inscription, même si cela semble se réaliser sans trop de Pb. Merci pour ton avis sur la population Lyonnaise, je pense que c’est normal de galérer un peu au début quand tout est nouveau. J’ai aussi lu que c’était la 2ème ville étudiante de France, donc ca devrait aller socialement:). Merci pour le lien du forum, c’est ce dont je parlais dans mon 1er message, je ne peux pas poster car il faut des identifiants, c’est pour cela que je disais dommage. Ayant parcouru le forum en entier, il n’y a rien sur le parcours européen. C’est donc bien difficile de trouver des renseignements.

Je te remercie une nouvelle fois.

Doui a dit…

euh pour avoir le droit de poster sur le forum il suffit de s'inscrire et je peux t'assurer que ce n'est pas réservé aux étudiants de Lyon III donc tu peux éventuellement y poser tes questions ...

Pour le reste, ce n'est que mon avis pas spécialement étayé donc je ne souhaite pas plus polémiquer sur l'opportunité de s'orienter en droit européen. Je parlais du M2 recherche car c'est le même professeur qui dirige le M1 DPA, mais ça n'empêche pas de déboucher sur le M2 pro (d'ailleurs la directrice du M2 pro intervient également dans le M1 DPA ;) ).

Cette année je suis rentré fin septembre, mais j'étais en M2. L'an dernier je suis rentré la 1ère semaine de septembre, mais c'était spécifique au M1 DPA, il me semble que les autres M1 étaient rentrés plus tard.

Anonyme a dit…

Ok, merci pour tes réponses, cela a été sympa d'avoir pu échanger un peu. Bon courage pour tes études

Anonyme a dit…

Bonjour,

je suis tombée sur ton blog plus ou moins par hasard et il m'a beaucoup intéressé pour les diverses infos que tu donnes sur ce master 1 de droit public des affaires. Je suis intéressé moi aussi par ce master. Et bien que je ne pense pas avoir un excellent dossier, je vais quand même tenter ma chance. Mais avant ça je voudrais te poser une question. Je me demande ce qu'apporte en plus le Diplôme de Juriste droit public des affaires qui se fait en plus du master 1 droit public des affaires. La plupart des personnes inscrites en master 1 droit public des affaires suivent-elles en même temps ce DU ? Et est ce que l'inscription à ce DU peut faire preuve d'une certaine motivation de l'étudiant lors de l'étude de son dossier ?

Je te remercie, et j'espère que tu auras le temps de me répondre.

Cordialement

Doui a dit…

Salut,

je vais être tout à fait honnête avec toi, je considère que le D.U. n'est qu'un écran de fumée, un montage permettant de contourner les frais de scolarité légaux pour te faire payer + cher.

Dans les faits, rien ne distingue le D.U. du M1 DPA. Tu ne peux pas intégrer le D.U. si tu n'intègres pas le M1 DPA et tu ne peux pas faire le M1 DPA sans t'inscrire au D.U. ...

Bref le procédé est plus que douteux mais ça ne retire rien à la qualité de la formation ;)

Anonyme a dit…

Bonjour,

Concernant les inscriptions, j'ai appris qu'il fallait s'inscrire à la fois au DU et au M1 DPA. Mais, dans la mesure où les dossiers de candidature sont les mêmes, est ce qu'on peut ne faire qu'une lettre de motivation pour le tout, ou est ce qu'il faut en faire deux séparées ?
Sachant que je ne vois pas vraiment la différence entre les deux formations, et comme tu le dis si bien, l'un n'est qu'un écran de fumée...

merci d'être toujours là pour nous répondre !

Doui a dit…

Salut,

oui il faut faire une seule lettre de motivation.

Anonyme a dit…

Bonjour,

Je voulais tout d'abord te remercier car je t'ai écris deux ou trois fois et tu as chaque fois répondu rapidement. J'ai finalement été sélectionnée pour le master, donc je suis très contente.

J'ai encore quelques petites questions auxquelles je pense que tu sauras me répondre. Est ce que tous les cours sont obligatoires ? il y a t-il notamment une liste d'appel avant chaque cours?

Ensuite, est ce que le rythme de travail est vraiment très important (un petit emploi salarié de moins de 10h par semaine est il compatible).

Enfin, est ce que tu connais le nombre d'élèves qui se sont présentés au concours d'avocat l'an passé, et le nombre d'élèves qui l'ont réussi ?

Est ce que brièvement tu pourrais me dire quels sont les avantages et les inconvénients que tu as trouvé à cette formation.

Doui a dit…

Salut,

félicitations pour ton admission !

alors oui, tous les cours sont obligatoires et les prof font l'appel ... sauf 1 cours/semestre qui est en commun avec le M1 droit public en amphi.

A moins que ça change cette année, il n'y a pas cours le samedi, donc un ptit job est envisageable. Dans ma promo de M1 une fille bossait le week-end à décathlon et avait de bons résultats.
Dans ma promo de M2 une fille faisait régulièrement (toutes les semaines) du baby sitting ...

les stats de réussite à l'examen du CRFPA sont très bonnes, mais je ne connais pas le détail (pas que la formation y prépare spécialement bien, mais plutot du fait que les étudiants sont sélectionnés).


Pour ce qui est de la charge de travail et des avantages/inconvénients, je reste volontairement assez vague dans mon article, tout ne s'écrit pas sur un blog public ... mais bon si tu intègres la formation tu rencontreras rapidement des anciens qui te répondrons en off ;) surtout que la perception des avantages, inconvénients, charge de travail est quand même quelque chose d'assez subjectif. Enfin en attendant je peux te répondre pas e-mail si tu veux...

Anonyme a dit…

Merci de ta réponse !
voici mon adresse mail : epicure.soleil@gmail.com

Par ailleurs, je me demandais si le stage de 2 mois prévus tombe pendant les mois d'été, et si oui, si on est rémunéré ou non (j'imagine que c'est un tiers du smic si oui ?)

A bientôt !

Anonyme a dit…

Bonjour,

actuellement en L2 de droit, j'envisage de faire une L3 en droit public.
Néanmoins, je suis ma licence dans une université qui n'est pas aussi réputée que Lyon III, alors que le M1 DPA m'intéresse vraiment.

Penses-tu que l'université d'origine constitue un critère de sélection ?

Merci d'avance pour ta réponse.

Doui a dit…

Salut,

je pense que l'université d'origine est effectivement un critère de sélection, parfois déterminant.

Il est vrai que d'une manière générale les prof de Lyon III ont une haute opinion de leur univ, et j'ai déjà entendu le directeur du M1 "blaguer" sur la pseudo supériorité de Lyon III sur Lyon II par exemple. Mais ce n'est pas le plus important.

Pour moi, les cas où ça joue de manière déterminante, c'est si tu as l'occasion de te faire "remarquer" particulièrement par les prof du master ou si tu te fais recommander par quelqu'un qu'ils respectent.

Au delà de ça, les histoires de 13 de moyenne qui vaudraient + dans l'université X que dans l'université Y, ça doit jouer un peu mais plutôt à la marge. Je reste aussi convaincu que le directeur recherche une dose de diversité et que venir d'une autre ville que Lyon peut constituer un petit avantage : ça montre que tu viens exprès pour le Master, alors qu'on peut penser que les lyonnais postulent un peu par défaut.

En définitive, si tu es à Lyon, je te conseille de passer à Lyon III pour la licence, mais si tu es dans une autre ville, je ne pense pas qu'il soit opportun de déménager exprès pour "améliorer tes chances" d'intégrer le master (mais si tu as d'autres raisons te conduisant à Lyon, n'hésite pas).

Anonyme a dit…

Merci d'avoir répondu aussi rapidement.

En fait, je me suis déjà renseignée sur ce point et il s'avère que si on désire faire sa 3è année sur Lyon 3, les notes de L1 et L2 sont automatiquement baissées à 10. Donc ça ne m'encourage pas vraiment à changer de fac à ce moment là.

Et ça va être compliqué pour moi de retourner dans ma ville d'origine, pour faire ma L3, puisque j'aimerais suivre 2 DU en droit étranger sur Lyon 3 à la rentrée... (d'ailleurs, si éventuellement tu as des infos à ce sujet, je suis preneuse ! )

Penses-tu qu'intégrer une lettre de recommandation dans mon dossier soit positif, donc ?
Y'avait-il, quand même, dans ta promo, des étudiants issus de "petites" facs ou de facs autres que Lyon 3 ?

Doui a dit…

Je ne suis pas certain d'avoir bien compris ta situation ...
- tu es actuellement dans une "petite" ville/fac ?
- l'an prochain tu comptes t'inscrire à Lyon 3 pour des D.U. droit étranger, mais pas pour la L3 ?

Ca me parait bien bancal. Je comprend que cette histoire de moyennes baissées à 10 te rebutes (est ce de source sûre ? car ça m'étonne quand même), néanmoins à ta place je n'en ferais pas un obstacle infranchissable. Cela s'explique peut être pour l'attribution d'une mention sur la licence, mais il n'en demeure pas moins que pour le dossier d'accès au master, tu fourniras les relevés de notes de ta fac d'origine, avec tes "vrais" moyennes. Tu ne seras probablement pas la 1ère à débarquer à Lyon 3 en L3 et postuler au M1 DPA et en tout état de cause, je ne pense pas que le directeur serait dupe. Bref, pour moi si tu es à Lyon et que tu connais l'existence du master DPA, ce serait difficile de justifier ne pas t'être inscrite à Lyon 3.

Je n'ai pas d'info particulière sur les D.U. droit étranger, n'en ayant pas suivi moi même, mais je connais 1 ou 2 personnes qui l'on fait, je peux éventuellement me renseigner si tu as des questions particulières. A mon avis l'intérêt premier reste l'accès facilité aux échanges universitaires à l'étranger.

Ensuite, il me semble l'avoir déjà mentionné, mais les 2/3 de ma promo de M1 ne venaient pas de Lyon, donc ce n'est vraiment pas un problème pour candidater ;)

S'agissant des lettres de recommendation, je ne voudrais vraiment pas que mon précédent commentaire crée un appel d'air. Soyons clair, cela ne fait à ma connaissance pas partie des éléments requis pour le dossier de candidature, et je pense que ce serait contre-productif dans la majorité des cas (personnellement je n'en avais pas mis). Je ne connais pas ta situation précise, mais en l'état je préfère te déconseiller la lettre de reco ...

Anonyme a dit…

D'accord, merci pour toutes ces informations.

Je vais me renseigner de nouveau auprès de l'administration de la fac pour la procédure de transfert. Je verrai bien ce qu'ils me diront cette fois.

Pour les DU, je voulais seulement être certaine de leur intérêt, en fait. Le contenu m'intéresse mais vu le prix, j'aimerais bien qu'ils me soient utiles sur le long terme. ;)

Doui a dit…

Attention je ne te dis pas que ce qu'ils t'ont dit sur la procédure est faux (même si je trouve ça pas terrible, + rien ne m'étonne avec l'administration), mais que même si c'était vrai, ce ne serait pas selon moi une raison suffisamment valable pour ne pas t'inscrire à Lyon III, du fait que lors de l'examen de ton dossier par la direction du Master, il serait tenu compte de tes "vrai" moyennes de L1 et L2.

Les D.U. auront toujours un intérêt intrinsèque si le contenu t'intéresse, tu devrais même pouvoir y assister en auditeur libre si c'est que pour le contenu ...
A moyen terme, l'intérêt c'est que ça facilite les départs à l'étranger. Est ce que ça facilite l'entrée au master DPA ? difficile à dire, probablement que ça ne peut pas faire de mal, à moins que le temps investi dans les D.U. le soit au détriment du temps que tu aurais investi dans le cursus principal, car la moyenne de licence reste le critère n°1.

Miles a dit…

Bonjour,


Je suis étudiant dans un IEP de province, et en licence de droit à distance. Je suis assez intéressé par le master 2 droit public des affaires de Lyon III. J'ai contacté la secrétaire du master pour lui demander s'ils acceptent des élèves des IEP, et apparemment oui.
Peux-tu me dire si les diplômés du master sont bien préparés au concours des conseillers de TA et CAA ? (y a-t-il des admis ?)
Ensuite, est-il possible de travailler dans des cabinets d'avocats sur Paris après ce master ?

Je te remercie d'avance pour tes réponses (by the way répondre à toutes ces questions d'internautes angoissés doit te prendre un temps fou, non ? )

Doui a dit…

Salut,

A priori venir d'un IEP n'est pas un obstacle incontournable, dans ma promo il y avait une personne venant de l'IEP d'Aix, a préciser tout de même que c'était dans le cadre de son PPI à l'école d'avocat. Je ne dirais pas non plus que c'est une formation privilégiée.

L'avantage du M2 DPA pour le concours de conseiller TA-CAA, c'est le caractère généraliste de la formation, mais sinon le Master n'y prépare pas + que ça. A ma connaissance il n'y a pas d'anciens du Master admis à ce concours.

Pas de problèmes pour travailler en cabinet d'avocats sur Paris.